Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 09 avril 2017

Les rameaux de la République

Cette entrée à Jérusalem sur une ânesse, le peuple juif, encore impressionné par la reviviscence de Lazare, la confond avec un moment de liesse en battant le sol de rameaux, et ne se doute pas qu’elle correspond à une entrée en Passion, dont la violence extrême marquera les siècles en lui révélant la source de son péché et en le marquant d’un sceau indélébile. Car c’est la vérité d’un repentir que le Père attendait de chacun de ses membres en ordonnant ainsi le sacrifice de ce Fils qui est Un avec Lui, la simple vérité du repentir et non pas le seul remords ou la soudaine bonne volonté.  Membre par membre, ce peuple devait offrir à la Trinité son péché le plus intime contre le Père, le plus injuste devant le fils, le plus consentant devant l’Esprit.

Or cette entrée dans la Passion correspond cette année en France avec une entrée dans une parodie d’élection ; pas de quoi se réjouir ni de battre au sol des rameaux : la France ne se doute pas que les temps de violence extrême dans lesquels elle entre sont aussi ceux de sa Passion, qui lui révélera aussi l’étendue de son péché. Car c’est bien aussi la vérité d’un repentir que le Père attend de chacun de ses membres en ordonnant la continuité de son abaissement politique à travers la mascarade des urnes. Membre par membre, ce peuple, qui oublia collectivement son baptême dans l’ivresse du blasphème républicain, devra subir sans aucun doute de multiples outrages et de multiples humiliations, jusqu’à offrir au Père la confession de son plus vain orgueil, au Fils celle de son plus veule abandon, à l’Esprit celle de sa plus vive  erreur.

1345725261-3868840-1140-1150-entrge-de-jgsus-g-jgrusalem-vicq-france.jpg

08:07 Publié dans Là où la paix réside | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rameaux, christ, jérusalem, france, élections, présidentielles, république | | |

samedi, 01 avril 2017

Béthanie

Entre la prière Anima Christi de Saint Ignace de Loyola et le récit de la résurrection de Lazare, un écho puissant s’établit, résonne : « Le jour de ma mort, appelle-moi / Ordonne que je vienne jusqu’à toi », prie saint Ignace. C’est exactement ce que fait le Christ devant la pierre ôtée du tombeau de Lazare à Béthanie : « Lazare, viens dehors ! »   Être appelé par le Christ à laisser derrière soi sa propre mort pour le rejoindre dans cette première et éternelle communauté de vivants de Béthanie, cette église fondamentale où la sagesse fut si dense que la pierre sourit encore, si lumineuse qu’en gagner le cœur devient un jeu d’enfant. Au cœur de Béthanie, là où Jésus pleura, frémit en lui-même et pria, le cœur de la Vie, nous tous, tels Lazare, par milliers.

lazare,béthanie

00:06 Publié dans Là où la paix réside | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : béthanie, lazare, christ | | |

jeudi, 30 mars 2017

Fillon président

Les Français qui ont des enfants, des assurances vies, des prêts en cours, des vacances à prendre en juillet ou en août, des études à terminer, une retraite à préparer, dans leur grande majorité, aiment l'ordre. Comme disait je ne sais plus qui, ils n'apprécient l'aventure que dans les Trois Mousquetaires. Ils possèdent en propre une passion du politique certes tonitruante, mais essentiellement verbale et, quand leur confort intellectuel ou leur sécurité matérielle sont un chouya menacées, ils reviennent docilement à ce qui leur paraît le moins risqué : voilà pourquoi je suis certain que le prochain président sera François Fillon. Ils lui pardonneront, vous verrez, les costumes, la montre et le salaire d'appoint de Pénélope puisqu'il est le seul à avoir un programme, un parti en ordre de marche, des élus locaux bien implantés et donc une majorité quasiment assurée au Parlement (il la possède déjà au Sénat). Il sera au second tour face à Marine Le Pen et passera, vous verrez, le second, avec le soutien de ces fameux beaux parleurs de la gauche des centres ville que Marine horrifie et qui iront glisser leur bulletin dans l’urne avant la fermeture des bureaux. On évitera ainsi une crise de régime assurée avec le spécialiste de géographie guyanaise et une crise sociétale avec la fausse dame de fer du front national. Et cela ne manquera pas de piquant, le soir du deuxième tour, de voir les Ruth Elkrief, David Pujadas, Roland Cayrol et autres Laurent Joffrin nous expliquer d'un air hypocritement soulagé que, finalement, le pays aura bien voté....

20:47 | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : présidentielle, président, françois fillon, france, élections | | |

mardi, 28 mars 2017

Diatna (2)

Diatna-2.gif

21:18 Publié dans Des poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

samedi, 25 mars 2017

Diatna (1)

Diatna1.gif

12:44 Publié dans Des poèmes | Lien permanent | Commentaires (4) | | |

dimanche, 19 mars 2017

Structurellement déséquilibré

Au marché ce matin, une jolie femme me tend un tract sur le programme de Macron. Après le matraquage médiatique subi à mon insu à chaque fois que mes yeux se posent sur un écran, ça sort de moi tout cuit, comme c'est en vérité : "Quelle horreur !" Elle a l'air surprise. Un type qui vous dit qu''il n'est ni de gauche ni de droite, que la culture française n'existe pas, qu'il n'a jamais vu l'art français, qu'il est populiste et anti système, tout en allant draguer Merkel, j'en passe ! Ce type est selon moi structurellement déséquilibré, et je ne peux que me désoler qu'il trouve quand même une fille mignonne comme elle pour perdre son samedi matin à tracter sur les marchés pour son discours attrape tout.  Tête vide, buse lamentable, quel gâchis ! Elle aussi, semble-t-il, structurellement déséquilibrée. Si ce type se retrouve à l'Élysée après le second tour, c'est ce que je me dirai : le pays tout entier est majoritairement structurellement déséquilibré, et il n'y aura plus qu'à prendre le maquis comme d‘autres en leur temps, ou aller vivre ailleurs.

charlie hebo,présidentielle,macron,en marche,france

12:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charlie hebo, présidentielle, macron, en marche, france | | |

dimanche, 12 mars 2017

L'antisémitisme et la gauche hollandaise

Capture.GIF


Toute la gauche et la droite gauchisée s'indignent de cette caricature du banquier Macron mais quand Libé met en scène la judéité de Zemmour, toute la gauche est aux abonnés absents. Manipulation grossière de campagne, et bétise de cette droite au garde à vous devant la bien pensance et la propagande médiatiques ... Tout cela finira mal.

11:51 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zemmur, macron, antisémitisme, électorale, manipulation | | |

jeudi, 09 mars 2017

Quand les Français ont dit non à l'Europe

Petite révision des événements récents, dans cette émission pour une fois honnête, diffusée sur France 3 le 2 mars. La naissance des éléments de langage et de la propagande dans laquelle se sont enlisés les partis dominants et les hommes politiques contemporains les plus ambigus, comme Sarkozy ou Hollande, qui nous ont conduits à ce désastre.  La naissance et le développement de la fracture démocratique et du coup d'etat institutionnel dont les secousses perdurent encore dans les tréfonds des enjeux de la prochaine "élection présidentielle". 

Un petit joyau à revoir ICI

08:02 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

mardi, 07 mars 2017

Sérieux ...

Sérieux, il y a des gens sensés qui pensent voter pour ce macron  machin ? 


23:54 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | | |