Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 14 juillet 2021

La collaboration au pouvoir transhumaniste

« L'édition du génome humain a le potentiel de faire progresser notre capacité à traiter et à guérir les maladies, mais le plein impact ne sera réalisé que si nous la déployons au profit de tous » (déclaration du directeur Général de l’OMS, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus).
Vous avez là le lien entre la vaccination de masse qu'on cherche à imposer, la collecte de fonds qu'elle autorise pour quelques grands groupes, et la recherche transgressive sur le génome humain qui est le véritable but poursuivi par les commanditaires de l'opération COVID.
La nécessité de développer cette recherche est l'intérêt majeur qui prime sur tout. Voilà pourquoi la santé est devenu un sujet politique, et la peur un outil de propagande privilégié par le système sur, par exemple, la séduction. Surtout lorsque la raison chancelle et la foi vacille, sous le coup des injonctions paradoxales permanentes depuis des années.
Remplacer Macron par Xavier Bertrand ou un autre ne changera rien puisque tous ne sont que des chiffons rouges pour agiter la bête furieuse de l'opinion pendant qu'on continue de laisser grandir l'abomination de la désolation au fin fond des laboratoires. Personnaliser la monstruosité ne sert à rien : Bien plus qu'Hitler, le problème fut ceux qui armèrent les militaires allemands, favorisèrent la propagande hitlérienne, et bercèrent les peuples d'illusions idéologiques antagonistes.
L'annonce du texte sur la bioéthique a été l'élément déclencheur du premier confinement et son adoption ce qui a quasiment clôturé le second. L'hôpital, bien plus que l'assemblée ou la rue, est dorénavant un lieu pivot du pouvoir transhumaniste. Se faire vacciner, que vous le vouliez ou non, c'est collaborer avec ce pouvoir et cela regarde la conscience de chacun. Le fait que l'on veuille rendre obligatoire la vaccination est en soi un aveu : comment ne pas le voir ?
 
 

00:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.