Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 09 septembre 2016

Le mythe de la musulmane soumise tombe

Ce sont nos féministes françaises à courte vue qui ont propagé cette idée simpliste à laquelle je n'ai jamais adhéré,  que les musulmanes sont soumises et portent le voile pour plaire à leurs maris. Les femmes musulmanes portent le voile pour plaire à Allah, comme les hommes qui vont à la mosquée, telle est la vérité que nos mécréantes féministes ont évidemment du mal à intégrer. Elles vous diront sans doute - ce qui montre le peu de cas qu'elles font de la diversité des femmes en réalité - que les chrétiennes qui récitent leur chapelet sont pareillement soumises à leurs maris, comme si le Christ, somme toute, ce n'était rien. Et qu'elles seules, aussi embrigadées dans leur idéologie mortifère que n'importe qui d'autres, sont libres.

Elles ne se souviennent pas, par exemple, que ce sont le plus souvent les femmes qui, dans le monde musulman, inculquent à leurs enfants, garçons et filles, les préceptes souverains d'Allah. Comme, d'ailleurs, dans la plupart des sociétés traditionnelles, qu'elles soient catholique, bouddhiste, hindouiste, animiste ou autres. Elles ont du mal à imaginer qu'on puisse être une femme libre hors de leur modèle occidental. Comme leurs compagnons (on ne dit plus mari, je crois) elles sont parfaitement auto-centrées sur ce qu'on leur a appris à la mosquée l'école républicaine. Leurs enfants, elles ne les éduquent pas pour les dédier à Allah, mais pour les immerger dans le système. Pour se croire libre, il est humain de penser que le contre-modèle ne l'est pas. Et il y a fort à parier que beaucoup de femmes islamistes pensent la même chose, mais en sens contraire

On découvre donc les louves et que les loups ne sont pas solitaires. Pire : qu'ils agissent en réseau, en groupe, en clan. C'était bien méconnaître le monde musulman que de penser le contraire. Les musulmans ne sont pas des anarchistes, tout le contraire ! Toutes les conneries que le petit monde parisien islamophile aura débité à la louche sur l'Islam depuis les premiers attentats... Le seul qui semble avoir compris de quoi il s'agit parmi eux, c'est Zemmour, et on vous dira bien sûr qu'il ne raconte que des conneries. Un quinquennat pour rien, Dieu sait pourtant que ça n'en est pas une !

On découvre donc que l'Islam possède aussi ses femmes émancipées, parfaitement capables sans le conseil de leurs maris, de se faire sauter le caisson en gueulant Allah Akbar...  Qu'espèrent-elles trouver en paradis, elles ? Des jeunes puceaux ?  On ne sait. En tout cas, voilà qui, une fois de plus, met en lumière à quel point le problème vient de l'Islam lui-même, à quel point le discours de François Hollande sur le sujet, parlant de nos musulmans premières victimes  sans évoquer hier le prêtre égorgé est hors sol. Veut-il une  différence majeure entre islam et christianisme : on n'a jamais vu des pèlerins se piétiner place saint Pierre. Combien, cette année, seront-ils à se marcher dessus pour lapider Satan, lors du hadj à la Mecque ? Les dirigeants politiques qui ne sont pas capables de dénoncer les différences si criantes entre ces deux religions et qui, au nom de la laïcité, entendent nous faire marcher au pas musulman, nous qui sommes chrétiens, n'ont tout simplement plus vocation à gouverner la France. 

La Mecque,hadj,islam,Boussy-Saint-Antoine,bouteille de gaz,france,politique

 

21:22 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boussy-saint-antoine, bouteille de gaz, la mecque, hadj, islam, france, politique | | |

mercredi, 07 septembre 2016

Le révisionnisme

J'entends pour la première fois parler de "la communauté chrétienne" à la télé.  Dans le même reportage (sur la chaîne 5, C dans l'air) j'entends plus loin : "La République protège les catholiques". Ravi de l'apprendre. Les Chrétiens seraient donc en France une communauté parmi les autres  (bouddhistes, musulmans et pourquoi pas scientologues ???...) , dans une République qui les protège.  Ha ha ! Les protège à l'aune de leur communautarisme qui est une tradition républicaine

Et le but de Daesh, d'après Alain Bauer et des  experts du même acabit, serait de fissurer cette belle République communautaire. Bref, l'Islam s'en prendrait à la République et à ses valeurs universelles !  On se demande pourquoi il y a des attentats ailleurs, alors.  La propagande tourne à plein régime, la falsification de la vérité est scandaleuse. Je reproduis ici la couverture du dernier numéro de Dabiq (1) où chacun pourra voir à quel point c'est à leur Marianne et à sa laïcité que les islamistes en ont...

Captureda.PNG

La vérité, c'est que dans l'échelle des valeurs d'un imam, même modéré, il y a en bas le sociétal, un peu au-dessus le politique, encore au-dessus le philosophique, et enfin tout là-haut le théologique.
Si l'on ne conteste en simple laïc que le sociétal (voile, repas...) et que le politique (droits de la femme, valeurs de la république) on n'aboutit à rien, je crois même qu'on les amuse. La cible des islamistes n'est pas la République, contrairement à ce que nous racontent cet incapable de Hollande et ses sbires (2), mais la Croix. Car à leurs yeux, le combat mené, s'il est bien politique, est fondé sur du théologique. C'est d'ailleurs par là qu'ils recrutent avec beaucoup d'efficacité. Car à leurs yeux, nous sommes tous chrétiens, même les athées, et nous avons perdu la guerre de l'exemplarité face à l'Islam . Même les gays massacrés à Orlando sont des chrétiens ! (3) Des chrétiens dégénérés, certes, qui avouent par leur comportement la défaite du Christ, ce qui confirme en suivant leur raisonnement que les chrétiens sont bien ce qu'en dit le Coran  (des égarés) et ce qui justifie le génocide des chrétiens en Orient. Il faut lire le chapitre "pourquoi nous vous haïssons" dans leur livret de propagande... En plus, il faut les entendre, ces joyeux républicains de la télé,  se réjouir des défaites de l'État Islamique, quand on sait que c'est les Russes qui ont relancé les bombardements efficaces... des Russes dont on ne souffle mot non plus.
La République ?  Moi, elle me fait gerber... Carrément. 
 
(1) : Nom de la revue de propagande islamique, et de la ville où doit se produire l'ultime guerre entre musulmans et "croisés"
(2) Cet idiot parle aux Français demain. Je ne l'écouterai pas, je connais sa rhétorique creuse par cœur. Il ne vous dira jamais que les Islamistes s'attaquent aux Chrétiens. Il vous dira que les terroristes s'attaquent aux démocrates. Et que, peut-être, les véritables ennemis, c'est Le Pen et les populistes. Pauvre con !
(3): Nous dira-ton qu'eux aussi portaient les valeurs universelles de la République ?
 

18:47 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bauer, cdansl'air, attentats, islam, daesh | | |

mardi, 30 août 2016

Le sociopathe

Il faut, je crois, remonter à ce que les gens de gauche appellent « les heures sombres de l’histoire », (c’est à dire les années trente) pour rencontrer un tel amateurisme. La leçon à en tirer, c’est qu’un homme « normal »  ne peut assurer les fonctions de chef d’état sans conduire son pays au désastre. Quatre ans et tout ce que cet idiot trouve à dire dans une moue d'autosatisfaction vaudevillesque, c’est que c’est  dur de gouverner et qu’il n’a pas eu de bol. Surréaliste !  Voilà un olibrius qui pour des raisons différentes aura perdu je ne sais combien de ministres (de Cahuzac à Macron en passant par Montebourg, Dufflot, Fabius, Taubira, Hamon,) qui « gouverne » à présent le pays avec son ex et mère de ses enfants, quelques copains de promotion et deux ou trois francs-maçons coagulés au petit clan. Ce serait comique si c’était un épisode des Guignols, or c’est la réalité. On ne peut même pas se réjouir d ‘avoir eu raison avant tout le monde quand on pronostiquait qu’Hollande serait tout juste bon à faire un bon principal de collège ; n’est-il pas en train de transformer la société en cour de récréation, où chacun chacune prétend aux plus hautes charges, propose sa solution face à des questions aussi importantes que la théologie musulmane, l’Islam radical, la crise économique , la déstructuration complète du corps social ? Il est certain que dès le prochain attentat, personne ne parlera plus de Macron. Mais il n’y aura plus ni Euro ni JO pour apaiser les tensions et divertir les masses. Il y aura les primaires des uns et des autres, me direz-vous. De quoi rajouter du ridicule au ridicule. Du moi je au moi je. C'est quand, au fait, l’élection des délégués dans le préau ? La démocratie montre ses limites dans ce peuple infantilisé, dont la vie intellectuelle se borne à la tolérance à manifester face à l'Islam. Une question qu'on croyait réglée depuis lurette au si fier et si vain pays des Droits de l'Homme. Pas besoin d‘être grand clerc pour se dire que ça débouchera soit sur une guerre civile, soit sur une crise de régime. Ce qu’à l’étranger, certains ne verront pas d’un sale œil, hélas.

80-des-francais-ne-voudraient-pas-d-une-candidature-de-hollande-en-2017.png

21:26 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hollande, macron, démission, sociopathe, élections2017, présidentielles, élysée | | |

jeudi, 25 août 2016

La grande contrefaçon de l'Islam modéré

Me demande si tous ces gens qui ont des avis sur la laïcité si divergents savent encore ce qu’elle fut, historiquement parlant. Un imam italien et inculte a créé la polémique en montrant des nonnes sur les plages et en revendiquant le même droit pour les musulmanes. Cet exemple est le résultat consternant du discours dominant amalgamant toutes les religions, répandu par la doxa maçonnique dans la population, et dont les imams se servent à présent pour endormir les gens. Non toutes les religions, de même que toutes les sciences, toutes les philosophies, toutes les politiques ne se valent pas.

Une religieuse en habit qui court sur une plage est habilitée à le faire parce qu’elle n’est pas laïque, justement, et n'a d'autre habit que celui de son ordre. C’est la différence entre le catholicisme qui possède un clergé et l’Islam qui n’en a pas ; Elle est une religieuse, vivant dans un ordre régulier, identifiée comme telle au sein de la population. Toutes les autres femmes chrétiennes sont des laïques et on les a toujours vu adopter des tenues civiles sur les plages.

burkini,islam,conseil d'état,musulmanes,ccif,ldh

En axant le débat du burkini sur le corps des femmes, on se trompe de sujet. Car d’un point de vue laïque, c’est clair : toutes les françaises musulmanes comme toutes les françaises qui ne sont pas dans les ordres sont des laïques et ne sont donc pas des religieuses, qu’elles soient croyantes ou non. A moins de se déclarer religieuses autoproclamées. Ce qu’elles font, d’ailleurs : j’en ai entendu une parler dans une chaine d’info, elle ne disait que je : « j’estime, j’ai le droit, je pense, je sens… » C’est comme si j’allais, moi, m’acheter une chasuble pour me baigner en me proclamant catholique. Ce serait le carnaval ; on n’en est, hélas, guère éloignés sans plus même s’en rendre compte, plongés dans ces vaines arguties..

Ces religieuses autoproclamées, militantes ou non d’un islamisme radical, ne sont donc en France que des laïques croyantes qui, pas plus que les femmes d’autres religions, n’ont à revendiquer leur appartenance sur une plage. Elles ne sont pas religieuses. On touche là à la grande ruse, pour ne pas dire la grande contrefaçon, la grande arnaque, de l’Islam modéré. Comme certaines s’autoproclament religieuses, d’autres pourraient demain, et certains l’ont déjà fait, s’autoproclamer djihadistes ou martyrs. Aucune autorité pour en décider, à part le moi souverain. Ah, le moi souverain !  On comprend alors mieux la nature perverse de cet étrange et monstrueux attelage [la Ligue des droits de l'Homme (LDH) et le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF)] qui est allé chougner auprès du Conseil d’Etat. Le débat évitant la vraie question qui est théologique [une religion sans clergé a-t-elle le droit de dicter sa loi dans les mœurs françaises ?], et s’enlisant dans des questions de droit de l’homme, de corps des femmes, de prétendu racisme et autres fausses questions, les tartuffes risquent de l’emporter. Au passage, on remarquera une fois de plus la pleutrerie du lâche qui tient la présidence et qui, une fois de plus, au lieu de gouverner, donne tout simplement l’air de s’en laver les mains.

21:38 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : burkini, islam, conseil d'état, musulmanes, ccif, ldh | | |

mercredi, 10 août 2016

Les carmélites d'Alep

Les forces terrestres syriennes, appuyées par des avions russes, mènent à Alep les combats de l’ultime chance pour mettre en déroute les terroristes de l’EI ; ces derniers auraient perdu en moins d'une semaine plus de 1.000 de leurs combattants, sept chars, huit véhicules blindés, 29 pièces d'artillerie et 85 voitures dotés d’armes montées.

Les frappes aériennes russes ont beau cibler les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI (Daech), au Front al-Nosra, récemment rebaptisé Front Fatah al-Cham, et à d'autres groupes terroristes, les civils ne sont pas à l’abri de dégâts collatéraux.

« La situation est compliquée, et les nouvelles sont souvent contradictoires entre elles. La seule vérité que nous connaissions est qu’ici, les gens souffrent et meurent ». explique Sœur Anne-Françoise, religieuse française des Carmélites déchaussées d’Alep, dans un appel à l’Aide à l’Eglise en détresse. Le Carmel, qui compte quatre contemplatives syriennes et deux françaises, se trouve dans la cité universitaire, en banlieue d’Alep, une zone durement touchée par les combats. « Quand l’armée tente d’empêcher l’opposition et les autres groupes d’entrer dans la ville, les bombardements sont vraiment proches de nous. Dieu Merci, ils ne nous ont pas encore touchées, mais nous entendons constamment les bombes au-dessus de nos têtes » raconte-t-elle à l’AED. Les religieuses accueillent chez elles quelques familles de réfugiés dans un immeuble adjacent à leur Carmel, et en soutiennent d’autres avec le peu de ressources dont elles disposent. « Maintenant, ici à Alep, il ne reste que les plus pauvres. Beaucoup de chrétiens ont fui la ville au cours de ces années de guerre. Nous sommes sans eau, sans électricité, et les combats continuent sans cesse. Qui voudrait revenir dans ces conditions ? ».

 En 2011, la ville d’Alep comptait plus de 160.000 chrétiens, selon un rapport que Sœur Anne-Françoise doit confier à l’AED prochainement. Il n’en resterait à peine 40.000 aujourd’hui. Il est à souhaiter que les forces syriennes et russes viennent à bout des islamistes le plus vite possible afin d’éviter la possible entrée de combattants salafistes et djihadistes dans les quartiers de la ville habités par les chrétiens ». 

Pendant ce temps, Julian Assange, fondateur de Wikileaks, dévoile différents documents au sujet d’Hillary Clinton qui montrent comment elle a utilisé la Libye pour fournir des armes aux djihadistes en Syrie lorsqu’elle était secrétaire d’Etat.  « Les liens entre l’Arabie Saoudite et Hillary Clinton, entre l’Arabie Saoudite et Clinton Foundation sont très étroits. Il se peut même que l’Arabie Saoudite soit le plus gros donateur de cette fondation. Regardez donc quelle politique en matière d’exportations d’armements était menée par Mme Clinton quand elle était secrétaire d’État durant le premier mandat Obama », a également déclaré M.Assange à la chaîne RT qui propose différents extraits sous-titrés en français de cet entretien. La candidate démocrate, qui se traîne d’autres casseroles, ne trouve rien d’autre à faire pendant ce temps que de soutenir la première athlète musulmane voilée américaine des JO. Et vous savez dans quel sport ? Le sabre ! Tout un symbole. Mais chut. Il ne faut pas parler trop fort,paraît-il, de l'Islam conquérant. 

alep,daech,carmélites,hillary clinton,

Ibtihaj Muhammad, sabreuse voilée, à la Maison Blanche en compagnie du copain d'Hillary

Ibtihaj Muhammad,alep,daech,carmélites,hillary clinton,

Les carmélites d'Alep, qui ne portent pas de sabre mais risquent d'être égorgées au cas où

20:18 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : alep, daech, carmélites, hillary clinton, ibtihaj muhammad | | |

lundi, 01 août 2016

Islamisation des esprits

Toutes les portes qui ouvrent sur le chevet de Sainte Marie Majeure à Rome, devant l’obélisque de l’Esquilin, sont fermées. Il faut donc, pour pénétrer dans la basilique, passer par la façade principale, sous la loggia des bénédictions papales. Sauf que l’accès se réduit à un portique (un seul, contrairement à saint Pierre) – comme d'ailleurs dans les autres basiliques majeures de Rome –. Un militaire, devant moi, comme on en croise partout dans Rome, demande à une femme de rouvrir sa valise ; il est vrai qu’elle a une sacrée tête de terroriste, la pauvre Mama italienne venue sans doute de province pour passer une porte sainte ! Mais nous sommes dorénavant tous égaux devant la suspicion dans ce régime aberrant installé subrepticement par l’Islam radical et la veulerie des démocraties. Les dirigeants ont supprimé les frontières nationales par commodité, nous ont-ils dit, et le citoyen quelconque ne cesse d’en passer, à l’entrée des grands magasins, des musées, des gares, des aéroports, des stades, et même à présent des églises, tant il convient désormais de se protéger partout de ce monde ouvert à toutes les risques, tous les amalgames et toutes les injustices.  Tout le monde, jusqu’au pape lui-même, minimise la responsabilité de l’Islam dans ce climat qui déferle sur l’Europe et la France en particulier, où l’on n’avait pas égorgé de prêtre depuis la Révolution Française. Opportunisme, manque de discernement, de courage ? Je crains qu'il ne s'agisse d'une réelle volonté politique, qui nous mènera un jour au pire. 

Hier, c’est non loin de Liège qu’un prêtre de 65 ans a été agressé au couteau par un demandeur d’asile. Et comme l’homme d’église n’est pas mort, le bourgmestre de Lanaken a écarté la piste terroriste : « En dépit du fait que nous soyons très choqués, nous devons souligner que cet incident ne peut pas être lié à des faits de terrorisme à ce stade de l’enquête. »

Iront-ils jusqu’à prétendre que ce demandeur d’asile était chrétien ? A force de protéger l’Islam, et au nom de « l’égalité républicaine », ils jettent sur tous le discrédit, banalisant les femmes voilées, la charia, les massacres des chrétiens en Orient, et préparant le pire en Europe. Hier, à Cologne, ces images hallucinantes dans l’Allemagne de Merkel, de milliers de partisans d’Erdogan hurlant Allahu akbar et brandissant le drapeau turc, en s’indignant des critiques faites aux purges menées par leur premier ministre, frère musulman notoire qui n’est pas près, par parenthèse, de reconnaître le génocide chrétien auquel s’est livré son pays il y a un siècle, mais souhaite entrer dans l'Europe. Que nous expliqueront les Hollande, Merkel, Clinton, et autres partisans des printemps arabes ? Que ce sont les musulmans qui ont inventé les Droits de l’homme et la Démocratie ? Au point où ils en sont dans le révisionnisme couard, je finis par penser qu’ils en sont capables, tandis que leur presse tire à boulets de canon sur Morano, qui ose espérer tout comme moi, devant une telle islamisation des esprits, que la France ne devienne jamais un pays musulman...

liège,laneken,pape françois,morano,islamisme,turquie,cologne,erdogan

11:16 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liège, laneken, pape françois, morano, islamisme, turquie, cologne, erdogan | | |

mercredi, 27 juillet 2016

Songes-y, musulman...

Quand on s’en prend à un prêtre en train de célébrer, c’est le Christ-Même que l’on meurtrit.

Directement Lui.

Manière de dire à tous par-delà cet assassinat : « voyez, si ce Christ était votre Dieu, il aurait sauvé ce vieux prêtre,

Mais il ne l’a pas fait, comme il n’a pu se sauver Lui-Même sur la Croix… »

Raisonnement de musulman comme jadis raisonnement de juif,

Raisonnement d’imbéciles, donc,

Car c’est par la Charité seule que le Christ a vaincu Satan, non par la Force

Ni celle de la persuasion ni celle du muscle ni celle de la kalachnikov

Car Charité est seule Infinie, telle est la Leçon essentielle de la Croix

Contemple-la, Musulman,

Car c'est par la Charité que Christ vaincra ton ignorance.

Quand on s’en prend à un prêtre en train de célébrer, on cherche à meurtrir le cœur vif du Chrétien

A le toucher en ce moment d’abandon à Dieu qui ne souffre aucune autre compagnie,

La compagnie d’Allah

La compagnie de Satan

La compagnie du crime,

Toutes mêmes compagnies.

On cherche à jeter le doute et la peine en s’infiltrant dans ce lieu de l’âme où cognent déjà toute l’indifférence du monde, toute la violence et toute la haine de Satan.

Double épreuve et double volonté de nuire

C’est un viol de l’âme collective,

La tienne également, songes-y Musulman.

 

Il aura fallu que j’apprenne le meurtre du vieux prêtre de Saint Etienne de Rouvray

Au lieu même du martyre de Pierre et de la bouche même du guide

Qui me conduisait à son tombeau sous la basilique de Constantin.

S’opéra pour moi vraiment le retour aux sources

Et Dieu – le Vrai, pas celui des millions de musulmans qui constituent la majorité silencieuse dont le crime a besoin pour poursuivre sa route –

Dieu me montra que de Pierre à ce prêtre de Saint-Etienne de Rouvray, nihil novi sub sole, vraiment,

Le cœur même plus endurci, blasé, diverti, l’homme de l’empire global demeure le même en sa nature pécheresse et mortelle que celui de l'empire romain,

Ami ou Ennemi du Seigneur, c’est selon, nulle place pour les âmes tièdes,

Et que là où la prétendue miséricorde d’Allah ne s’exerce que pour les fidèles qui suivent Mohammed

Celle du Christ se tend vers tous les pécheurs

Songes-y, musulman,

Et que oui, décidément, le Coran est bien d’essence satanique :

S’il y a des croyants parmi les musulmans,

Quelle autre solution ont-ils devant ce martyre

Que se convertir ?

800px-Michelangelo_Caravaggio_038.jpg

Caravage, crucifixion de Pierre,

Santa Maria del Popolo, Rome

dimanche, 17 juillet 2016

La radicalisation spontanée

Ça a quelque chose de dément, cette posture du pouvoir en place, qui dit en même temps la vie doit reprendre et d’autres vies seront fauchées, on est en guerre et amusez-vous, ce sont des attentats islamistes mais l’Islam n’y est pour rien, il faut respecter les morts et les affaires doivent reprendre, etc, etc… Ce n’est même pas l’expérience déjà très déstabilisante de la double contrainte, mais une sorte de destruction du logos de l’intérieur, une plongée dans l’illogisme d’une absurdité totale. Le président, emmerdé sans doute du fiasco de sa politique en Syrie, affirme de son insupportable ton plan plan que ça peut arriver dans n’importe quel pays alors que la France ( et lui-même en ce jour de quatorze Juillet) est clairement visée et que cela n’arrive ni en Finlande, ni en Suisse, et qu’il le sait très bien. Les commanditaires de Daesh doivent jubiler de voir les images partout diffusées de ces gens « pris en charge par des cellules de crise » devant des montagnes de fleurs, quel aveu de faiblesse psychologique! Même si elle est compréhensible, pourquoi la diffuser si ostensiblement et en boucle. Que cherche-t-on à montrer ainsi ses faiblesses à l'ennemi ? à quand le prochain ? 

Je lisais un titre tout à l’heure : « les Français demandent de la fermeté à François Hollande… Mais demander de la fermeté à François Hollande, c’est comme demander de la fermeté à un potage de légumes. Il va vous dire qu’on doit, qu’il y a des règles, qu’il faut et qu’il condamne, puis il ressortira un pacte ou une boite à outils et passera encore trois mois à faire sa synthèse… Cet homme est un incapable. Comment a-t-il encore le culot de demander une unité nationale autour de tant de mou, de contradictions, d’illogisme et d’inaptitudes ?

Pendant ce temps, les radicalisations spontanées n'ont aucune raison de cesser, au contraire, devant tant de pagaille, nos sympathiques déséquilibrés auraient tort de se priver.

artiste-mal-pensant-fanatisme-multiculturel-2.jpg

23:23 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nice, france, attentats, hollande | | |

samedi, 16 juillet 2016

Mon pote Erdogan

François Hollande se réjouit au nom de la France de l’échec du coup d’état en Turquie. Cet individu, décidément, semble tout faire à l’envers. Est-il bête, vicieux, vicié ?  Voilà qu’un autocrate issu des Frères Musulmans, qui considère que l’Islam doit devenir – au besoin par la force – une religion mondiale, qui garde la nostalgie du sultanat ottoman réprime dans le sang un coup d’état pour le coup salvateur, et le pays des Droits de l’Homme applaudit !  Toute l’action d’Erdogan aura été de transformer peu à peu le sentiment nationaliste des Turcs en ressentiment islamiste avéré (car l’Islam, n’en déplaise aux musulmans dits modérés, ne peut être qu’un ressentiment).

Je cite ici Roland Hureaux haut fonctionnaire et essayiste : 

« Le projet ottoman de conquête de l’Europe a subi plusieurs coups d’arrêt : la bataille de Lépante contre les Espagnols (1571), les sièges de Vienne successifs (1521 et 1683). Au cours du XIXe siècle, les Turcs durent se retirer de la Grèce, puis des Balkans ; Erdogan pense venger son Prophète de deux manières : en entrant dans l’Union Européenne où son poids démographique de 80 millions d’habitants et la sidération de ses partenaires, que l’attitude de Angela Merkel anticipe, le mettraient vite en position hégémonique, en s’appuyant sur les communautés musulmanes immigrées présentes dans tous les pays d’Europe. On connaît sa fameuse déclaration de 1999 : « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants nos soldats. » L’envoi délibéré de plusieurs centaines de migrants musulmans vers l’Europe à partir de l’été 2015, s’inscrit dans cette stratégie. L’appel récent visant à détourner les communautés turques d’Europe du planning familial le confirme.

Erdogan rêve aussi de reprendre pied dans le monde arabe, à commencer par la Syrie voisine, où il aurait aimé installer un gouvernement islamiste proche de lui et pour cela renverser le régime « hérétique » (alaouite) de la famille Assad. Si le régime turc a encore l’apparence démocratique, il ne cesse de se durcir : une partie de l’état-major de l’armée, restée kémaliste, a été emprisonné.»

Cette image, tirée d’un papier du Huffington Post montre les bons démocrates turcs du pote Erdogan de François Hollande à l’œuvre contre les insurgés de cette nuit, restés des nationalistes kémalistes.

o-COUP-ETAT-TURQUIE-570.jpg

Hollande raisonne contre la France. Hier, à la cathédrale Sainte Reparate de Nice, Sarkozy assistait à une messe célébrée en hommage aux victimes des islamistes. Les mêmes que ceux que la France soutient en Turquie. Hollande n’y était pas ; faut-il y voir une raison de cause à effet ?  Au soir de sa marche pour Charlie, qui se prétendait laïque, on l’avait vu pourtant avec une kippa sur la tête, accompagné de son petit chien, à la synagogue de Paris.

L’Amérique de Clinton et d’Obama, elle aussi, applaudit des deux mains au maintien d’Erdogan. De quoi me rendre sympathique Donald Trump, qui choisirait lui, en cas de conflit, une alliance avec l’orthodoxe Poutine.

J’appartiens à cette génération qui, rien qu’en levant le pouce, pouvait aller jusqu’en Inde. Un jour, le problème de l’Islam est apparu avec un certain Khomeiny, à laquelle la ridicule patrie des droits de l’homme avait ouvert sa porte. La route des Indes (et la liberté qui allait avec) a depuis été coupée. Le problème du monde libre, c’est l’Islam. Ceux qui ne l’ont pas encore compris, lisez le Coran pendant qu'il en est encore temps...

padamalgamcompresse2.jpg

21:09 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : erdogan, islamisme, nice, turquie, hollande, politique, france, christianisme | | |