Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 février 2017

Ces propos sont contraires à ce que je suis

Telle est, dans un grand quotidien du soir dont on se demande comment il trouve encore un public pour le lire et un Etat pour le subventionner, la justification de Medhi Meklat.  Ce n'est plus de Défaite de la pensée, dont il est question ici, mais, au pays du "Je pense donc je suis", de meurtre de la pensée. Car on vient de passer le stade de la défense ordinaire : "ces propos sont sortis de leur contexte", ou bien : "ils ont dépssé  ma pensée"...  Non: " Ils sont le contraire de ce que je suis". Je dis le contraire de ce que je suis, de ce que je pense, autrement dit. JE SUIS FOU...

Et de se prétendre journaliste, écrivain...  Imagine-t-on Hitler nous expliquer que Mein Kampf qu'il a écrit était le contraire de ce qu'il est ?   C'est pourtant de cela dont il est question.  La culture de la déconstruction est à l'agonie, la gauche politique française s'effondre avec elle derrière les guenilles de Macron ou de Hamon, laissant le pays dans un état sinistré, catastrophique, dont ce pauvre idiot inculte et immodeste de Mehi Meklat n'est qu'un terrifiant symptome, parmi d'autres... 

5083010_6_8dfd_mehdi-meklat-a-la-courneuve_a79c659383236df5fe099877c4582608.jpg

 

19:57 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mehi meklat, le monde, bondy blog | | |

Commentaires

Oui, ce personnage est au mieux schizophrène, au pire un escroc de la pire espèce.

Écrit par : Julie | vendredi, 24 février 2017

Répondre à ce commentaire

Un islamiste qui fait de l'entrisme au nom des frères musulmans avec la bénédiction des gens de gauche. Il y en a plein des comme lui, qui ont pignon sur rue dans les ministères et les medias, hélas. Pauvre France !

Écrit par : solko | vendredi, 24 février 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.