Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 15 mars 2015

Ruquier, entre parenthèses et points de suspension

Sous un régime « de droite » (Sarkozy), un homme « de gauche » (Ruquier) a pu non seulement conserver son droit d’antenne, mais également fonder une émission télé (ONPC) et,  grâce à un homme de droite (Zemmour) en faire une des émissions culte (comme on dit) du samedi soir cathodique.  Des c……. en or, j'vous dit pas ! Mais voilà que sous un régime « de gauche » (Hollande, Taubira, Valls et le reste du tralala), ce même Ruquier, dans un numéro d’ego hypertrophié regrette publiquement d’avoir «donné la parole pendant cinq ans à Éric Zemmour». Ce qui revient à condamner le principe même de son émission. 

Sur l’état du service public hollandais, tout est dit. Sur le nouveu goût de ce monsieur Ruquier pour la polémique aussi. Sur la vie intellectuelle en France, l'amour du débat, le goût de la contradiction, on pourrait ainsi continuer longtemps : Être Charlie, c’est aimer la liberté d’expression, le crier sur tous les toits tout en faisant son allégeance contrite au pouvoir en place et à la censure du vivre ensemble de M.Cazeneuve et Me Taubira. Être un veau, quoi ! Grotesque ! Un vrai comportement de l…… (Points de suspension pour ne pas être traité d’homophobe).  Entre parenthèses et en points de suspension pour ne pas vomir.

 

648x415_laurent-ruquier-samedi-14-mars-2015-plateau-couche.jpg

 

17:57 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : ruquier, zemmour, onpc, valls, taubira, hollande, charlie, soicalisme, gauche | | |

mardi, 10 mars 2015

La Queue, on en parle...

queue-1.jpg

La Queue, on en parle ICI & ICI , ICI & ICI

20:52 Publié dans Des Auteurs, Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : la queue, littérature, bug, thévenet | | |

lundi, 09 mars 2015

Le Clezio, Le Pen, Le Valls, L'Onfray & autres crétins

« Si Le Pen gagne, je rendrai mon passeport français » vient de déclarer le chevaleresque Le Clezio. Si Marine Le Pen gagne quoi ?  On n’en sait rien puisque l’élection n'est qu'en 2017 et que le calendrier actuel végète dans le  tout cantonal ; mais pour le prestigieux Nobel de 2008, ça ne mange pas de pain de prétendre s’acheter une conscience auprès des imbéciles : il rêverait sans doute que Marine fût Napoléon III, sa « résistance au fascisme » n’en serait que mieux taillée à la dimension des grands intellectuels légendaires dormant au Panthéon. Gustave-Marie s’attend-il à ce que, sitôt élue, le cauchemar de l’intelligentsia de gauche (où ce qu’il en reste) accomplisse un coup d’État, tout comme Louis Napoléon ?  Allez savoir ce qui tourne dans la tête des oisifs quand ils pensent...

« Quand je vois le FN monter en France, je me sens plus Mauricien que jamais » Grand bien lui en fasse. Ah ! si Le Pen était Napoléon III, Le Clézio pourrait se rêver dans la défroque de Hugo, certes.  Mais les temps sont petits, les hommes et les femmes aussi. Et tout compte fait, entre un exil à Guernesey et une villégiature sur l’ïle Maurice, se creuse le même écart qu'entre le courage politique de l'exil et la fatuité médiatique de l'amphigouri.. « Je ne comprends pas les Français. », conclut-il. « Nous devrions éliminer les frontières pour laisser les gens circuler. » Encore un mal-grandi qui a trop chanté Lennon, et n’imagine pas l'existence des gens qui n’ont jamais eu les moyens, précisément, de circuler, ni le privilège de la double nationalité, qui permet de rendre aussi inconséquemment un passeport pour faire un simple effet.

 

photo-1228931319474-4-0.jpg

 

Le Pen, décidément, à croire qu’ils l’appellent tous inconsciemment de leurs vœux. La France va se « fracasser contre », a déclaré Valls, confondant sans doute, dans un saisissant aveu, la France et le PS. Ce matin, le premier ministre au regard d’acier s’est fait traiter de crétin par Michel Onfray, qu’il avait accusé dans la foulée d’avoir perdu ses repères en préférant l'intellectuel de la Nouvelle droite, Alain de Benoist, à Bernard-Henri Lévy. « Il a dû avoir ses fameux conseillers en communication qui lui ont fabriqué une petite fiche, ils n'ont pas compris ce que j'avais écrit, a déclaré le philosophe sur Europe 1. C'est un crétin ; J'ai vérifié dans le dictionnaire, ça s'appelle un crétin. Ce n'est pas insultant, c'est familier. Un crétin est un personnage qui vous fait tenir des propos que vous n'avez pas tenus et qui se contente de lire les fiches de ses conseillers en communication, des petits gominés trentenaires. Moi j'ai dit que je préférais une idée juste d'Alain de Benoist à une idée fausse de Bernard-Henri Lévy, et que si l'idée était juste chez Bernard-Henri Lévy et fausse chez Alain de Benoist, je préfèrerais l'idée juste de Bernard-Henri Lévy. Donc, je n'ai jamais dit que je préférais Alain de Benoist à Bernard-Henri Lévy. Je fais juste mon travail de philosophe en disant que je préfère une idée juste, et mon problème n'est pas de savoir si cette idée juste, elle est de droite ou de gauche. Moi, l'homme de gauche, je préfère une idée juste de droite à une idée fausse de gauche. J'ai l'impression que Manuel Valls pense le contraire, a poursuivi Michel Onfray. C'est-à-dire qu'il préfère une idée fausse, pourvu qu'elle soit de gauche, à une idée juste si elle est de droite. Cela s'appelle de l'idéologie et un philosophe ne peut pas laisser passer une chose pareille. Les repères sont perdus depuis que Mitterrand a converti la gauche à la droite. Les reniements de la gauche font Marine Le Pen, créent Marine Le Pen et nourrissent Marie Le Pen », a enfin conclu Onfray, paraphrasant Sarkozy et son FNPS.

Je suis d’accord avec Onfray sur ce dernier point mitterrandien. BHL de gauche, en revanche, ça fait un peu sourire.. Mais que peut être désormais la vie politique de gauche sinon une simple posture ? Cela dit, je ne suis pas d'accord sur le fait que Valls soit un crétin. Souvenons-nous que le terme provient de chrétien, au sens d’innocent.  Et innocent,  le triste sire dans son « combat contre la haaiïïïnnne » ne l’est guère. Pas davantage, d'ailleurs, que chrétien...

samedi, 07 mars 2015

Le pélérin de l'Absolu

Plus peut-être que ce qu'on raconte de Bloy dans ce document vieux de presque un demi-siècle, ce sont les visages, les regards, les cravates, les bibelots, le phrasé, les voix, les accents, les passés simples des intervenants qui méritent le détour. Qui a lu Bloy n'y apprend rien;  mais on y retrouve la saveur et le goût d'une époque pour la littérature, goût et saveur parfaitement disparus dans la France dévastée de Hollande dont Bloy n'aurait eu, je crois, rien, mais alors plus rien à dire tant elle est devenue inexistante au regard de ses espérances.


jeudi, 05 mars 2015

Vanité du vivant

Ce sont les mêmes pierres, mais pas les mêmes oiseaux, les mêmes troncs, mais pas les mêmes feuilles, le même espace ouvert à l’infini mais plus les mêmes nuages qu’hier. Dans cette forêt de tuiles où tout paraît si stable au regard du passant, tout remue sous les yeux de l’habitant. Et que dire de la fidélité des hommes à leurs idéaux, leurs  principes, leurs rites. Paroles au vent dévastant les berceaux dans l’alchimie du tout-venant. Une vanité impavide prend la place d’une autre pour forger dans les regards cette ridicule fierté d’être là. Et dans la foule bigarrée des vivants, ayant piétiné ses traditions, elle égare jusqu’au nom de vie dans l’indifférence des cimes.

705_82416_372587453-2.jpg

06:32 Publié dans Des poèmes | Lien permanent | Commentaires (1) | | |

dimanche, 01 mars 2015

Le nombre de vie

J’ai cousu d’un fil d’or né

Un quintil d’alexandrins

Dont je prie que les années

 

L’étirent jusqu’au huitain

 

page8_17.jpg

Chèvre aux sabots bien fendus, Église de Mailhat, Lamontgie, fin du XIIe siècle          

10:20 Publié dans Des nuits et des jours..., Des poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poème, poésie, chèvre, nombre d'or, vie, année | | |

mardi, 24 février 2015

Charlie Officiel

Ils ont eu tort, les gens de Charlie-Hebdo, parmi la horde de fous furieux qui s'étale en couverture (Le Pen, Sarkozy, le pape, un financier, un terroriste, BFM - quel amalgame !!...) de n'avoir pas glissé un Juif  (Un rabbin ou Cukierman) et un socialiste au pouvoir (Valls ou Taubira eussent été bienvenus). Ce faisant, en effet, ils donnent à entendre vers quel maître court le petit chien qui tient LE journal dans sa gueule. 

le-nouveau-charlie-hebdo-sera-disponible-des-mercredi-photo-dr.jpg

Alors que son Altesse Sérénissime François Hollande, s'en prenant à toutes les paroles, tous les écrits de hainedéclare une guerre sans précédent aux simples mots et affirme que tout propos antisémite,homophobe ou raciste ne relèvera plus du droit de la presse, mais du droit pénal", ce n'est pas négligeable de faire allégeance au pouvoir en place. Charlie est devenu en quelque sorte l'organe de presse officiel de la liberté d'expression. Ces débats sont risibles, alors que des drones survolent la capitale sans que personne ne soit en mesure de définir qui les dirige de loin, et que de l'autre côté de la Méditerranée, l'État Islamique déclare la guerre à la terre de la Croix, couteaux pointés vers Rome,  en décapitant 21 coptes sur une plage de Syrie. 

Ces gens n'ont rien d'enfants perdus de la République.  En Égypte, les noms de leurs victimes, tous chrétiens, viennent d'être insérés dans le Synaxaire, l'équivalent oriental du martyrologe. Cela revient à une canonisation. Tous ceux qui ont vu la vidéo de ce long cortège conduit vers la mise à mort la plus primitive qui soit, ont été impressionnés par le calme et la dignité de ces 21 chrétiens. Un psychologue égyptien, peu sensible à leur acte de foi, suggère qu'ils auraient été drogués par leurs bourreaux afin de ne pas sentir la douleur de la décapitation, théorie qui lui a valu les railleries de la toile, certains proposant que les Nations Unies décorent les assassins. Peu avant de mourir, Saint-Exupéry écrivait que l'humanité se dirigeait vers les temps les plus noirs du monde. Il ne se trompait pas. Nous y sommes. La propagande des islamistes ayant besoin de se poursuivre encore et encore, il est fort à craindre que ces spectacles inhumains soient loin d'être terminés. Ils viennent d'enlever 90 chrétiens dans un village de Syrie :

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Daech-enleve-90-chretiens-dans-le-nord-est-de-la-Syrie-2015-02-24-1284286

topic.jpg