Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 05 juin 2017

Qui est au juste le Consolateur ?

La violence des islamistes occupe les écrans, au point qu’on ne parle que d’eux et de leur satané ramadan. C’est oublier que nous sommes en réalité dans l’octave de la Pentecôte, et qu’au lieu de fêter Mahomet, nous devons fêter avec ferveur l’Esprit Saint, dont ce prétendu prophète revendique bien à tort le titre de « Consolateur ». Mais comment le Paraclet, envoyé au nom de Jésus, pourrait-il être Mahomet puisque ce dernier, nous dit le Coran, fut envoyé par Allah ? Jésus serait-il Allah ?

 Poussons le raisonnement par l’absurde. Si Allah et Jésus n’étaient qu’un, ils parleraient de concert. Or,que nous dit le Christ ? Qu’accorder à autrui la charité d’un pardon qui repose en nos mains seules, c’est donner à cet être une chance de réintégrer l’ordre de la Charité, c’est à dire l’ordre établi par Dieu, Lui- même, son Père, Notre Père. Voilà pourquoi le Christ nous commande de prier pour nos ennemis, pour les plus grands pécheurs et qu’il prie Lui-même - contre toute raison - pour ceux-là même qui Le crucifient.  Pardonner, c’est entrer en prière, et c’est ainsi réintégrer l’ordre le plus élevé qui soit pour chacun, celui de la Charité.

Que peut valoir une prière qui n’intègre pas le pardon des fautes d’autrui ? Est-on même capable de prier, sans pardonner ?  Et qu’est-ce que le Notre Père, sinon l’offre et la demande de pardon la plus intime qui soit ?

Selon ce principe, des gens qui, cinq fois par jour, tournés vers leur Ville Sainte, répètent inlassablement que les Juifs ont encouru la colère de leur dieu et que les Chrétiens sont des égarés sont-ils réellement dans la miséricorde ? N’encourent-ils pas eux-mêmes la colère de Dieu, ne sont-ils pas eux-mêmes des égarés ?

Si les Juifs ont encouru vraiment la colère de Dieu, et si les Chrétiens sont vraiment des égarés, alors Allah, s’il était vraiment Charité, devrait exiger de ses dévots musulmans qu’ils pardonnent ces fautes, tout comme le fait le Christ en croix de ceux qui Le condamnent. S’il ne le fait pas, qui est Allah ?  Ce que Jésus a apporté aux hommes, c’est à dire la Charité, Allah la leur retire. CQFD

Souvenons-nous de ce que dit Jésus des hommes que son Père lui a confiés, avant d’aller justement à sa Passion, dans sa prière pour la « communauté des croyants », rapporté par saint Jean (17 – 15) : « Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les préserves du Malin ». Mais pourquoi les laisser dans le monde ? est-on en droit de se demander. « Pour que le monde reconnaisse que c’est Toi qui m’as envoyé », dit plus loin le Christ (Jean, 17 -23).  Qui est donc ce Malin dont les chrétiens ont tant besoin d’être préservés, alors même qu’ils sont dans le monde pour témoigner du Père et du Fils ? Encore une fois, CQFD.

ramadan,pentecote

12:45 | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : ramadan, pentecote | | |

Commentaires

La puissance de la médiatesque interdit ce raisonnement.
La vraie tyrannie est là.
Mais sous Macron, et sous Hollande, et sous notre décadence, elle est si puissante, qu'en aveuglant ses victimes, elle leur interdit de prendre conscience qu'elle existe !

Et par là, elle devient cobelligérante avec une autre tyrannie, celle de l'Islam.

Mais bien sûr, il est interdit de le dire...
Merci, Solko, pour ce raisonnement !
Merci, Solko, pour ton courage !

Écrit par : Tamet de Bayle | lundi, 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

J'ai entendu á la radio un présentateur quelconque dire "bon ramadan" je n'ai jamais entendu dire "bon carême"

Je ne suis, vous le savez, pas croyante, mais quand même, ça m'énerve.

Nous en arrivons à trouver presque banals ces massacres perpétrés par des barbares, quelle tristesse.

Écrit par : Julie | mardi, 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Comme je suis d'accord avec vous...

Pourquoi souhaiter un "bon ramadan" ?! On ne devrait même pas en parler ou trouver des rayons ramadan dans les supermarchés.

L'islamophilie de la classe politico-médiatique et même d'une partie de la population est la première étape de l'islamisation de la société !

Ce ramadan n'est observé par les musulmans de France que pour des raisons purement ostentatoires : il n'y a pas de foi là-dessous. Ils seront intégrés quand ils auront abandonné ces pratiques et donné des noms occidentaux à leurs enfants !

Écrit par : Jérémie S. | vendredi, 09 juin 2017

Le texte que vous avez écrit là est inspiré.

Il me parle. Je retrouve les choses que j'entendais dans mon enfance de la part de religieuses inspirées, non pas sur l'Islam car elles ne parlaient pas d'Islam, mais à propos de la charité du Christ. C'est sublime, ça élève.

Merci

Écrit par : sauge | mercredi, 07 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Islam, religion de paix et de tolérance on vous dit!

Écrit par : Sam | mardi, 13 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.