Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 décembre 2011

Henriette Morel : le temps des individus

On sait peu de choses d’Henriette Morel  (1884-1956) qui est surtout connue comme l’amie (la muse) de Combet-Descombes. Une photo de Blanc Demilly la représente en sa compagnie. Lui ressemble à Toulouse Lautrec, elle à Louise Brooks. Etrange attelage. Sous un autre cliché des deux  célèbres lyonnais, elle sourit sous un chapeau blanc. Dans ses dessins sommeille pourtant le grave plaisir de tout une époque, prêt à s’éveiller pour peu qu’on s’y attarde. Si je devais réaliser un catalogue à son sujet, je lui donnerais pour titre « Le temps des individus », sans trop savoir pourquoi. C’est ce qui me vient à l’esprit en regardant les couleurs et les traits de ses dessins qui me semblent allier l’insouciance et la gravité dans un bel équilibre, pour s’attacher à la solitude des personnage. Henriette Morel a réalisé de nombreux pastels, des fusains, des huiles. Rapide tour d'horizon : 

 

878_103591_813588478.jpg

878_100358_645693020-1.jpg

deux photos de Blanc et Demilly

portrait d'henriettemorel.jpg

Son portrait, pastel et fusain de 1945 par le peintre Claude Juppet-Malbet

jeune femme à la cigarette.jpg

Jeune femme  à la cigarette

Henriette Morel (1884-1956). La loge. Huile sur carton.jpg

La Loge

reverie de printemps.jpg

Rêverie de printemps

 

pausage aux montagnesbleues.jpg

Paysage aux montagnes bleues

Les amoureux à Sainte-Croix1926-2.jpg

Les amoureux à Sainte Croix

jeune paysanne et savache.jpg

Jeune paysanne et sa vache

henriette morel,lyon,peinture,pierre combet-descombes,école lyonnaise de peinture

Jeune fille pensive

 

paysage sous la neige.jpg

Sous la neige

 

878_100374_395309541.jpg

Mon voisin d'en face (1946)

Commentaires

Henriette Morel est morte dix ans avant Combet-Descombes, et un an après qu'un incendie avait détruit l'atelier de la rue Thomassin. Béraud mourait en 58. Le groupe des Ziniars était dispersé depuis longtemps...

Écrit par : Michèle | jeudi, 22 décembre 2011

On a du mal à réaliser que la "Jeune fille pensive" et "Paysages aux montagnes bleues" soient du même artiste ?

Écrit par : Corboland78 | vendredi, 23 décembre 2011

Le coup de patte s'attaque à tous les motifs en effet. Il y a sans doute aussi des dessins de toutes les époques.
Pour ma part, l'imagine que la jeune fille à la cigarette essaie de surprendre ce que le voisin d'en face (d'en bas) lit avec tant d'attention.

Écrit par : solko | vendredi, 23 décembre 2011

Article très intéressant. Merci.

Un très beau tableau de Henriette Morel est visible au (magnifique) musée Paul Dini à Villefranche :

www.flickr.com/photos/ href="mailto:89235234@N00">89235234@N00/8343440348

D.T.H.

Écrit par : Denis38100 | vendredi, 04 janvier 2013

www.flickr.com/photos/ href="mailto:89235234@N00">89235234@N00/8343440348

Écrit par : Denis38100 | vendredi, 04 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.