Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 octobre 2016

Marche pour la vie

Si tu fais partie de ces gens qui pestent contre leurs parents parce qu’ils t'ont abandonné, ou qu’ils ne t’ont pas élevé comme toi tu penses qu’il est bon d’être élevé, ou encore qu’à cause de leur vie encombrée de problèmes ils ne t'ont pas laissé la place que tu crois mériter, songe que tu pourrais faire partie de ces 9 millions qui depuis la loi Simone Veil de 1975, ont été purement et simplement avortés. Remarque peut-être que tu t’es déjà dit, contemplant ce monde, leur monde, que ça n’aurait peut-être pas été plus mal de ne pas naître au sein d'un tel merdier. Culture de mort, oui, société du crime, partout. Et la gauche, cette gauche si farouchement partisane de la liberté d’expression quand il s’agit de défendre sa propagande, via l'intelligence idéologique de ses deux ministres (des femmes !!…) Touraine et Rossignol, songe à bannir du web les sites anti-avortement, qu’elles jugent sans doute aussi dangereux que les sites pédophiles ou islamistes… Délit d’entrave numérique ; parler contre l’avortement pourrait ainsi être passible de prison quand les fichiers S, eux, sont libres de penser ce qu’ils veulent au nom de l’état de droit : le monde à l’envers ! Avec quelle obstination ces gens-là suivent jusque dans l’aveuglement leur haine de Dieu, c’est satanique.

Dimanche, je ne peux être à Paris, mais je m’y situe d’ores et déjà de cœur.

16oct.jpg

08:33 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : manifpourtous, rossignol, touraine, marche pour la vie | | |

Commentaires

Cher Solko, loi Simone Veil et non pas Weil.Vous faites le même lapsus que Maurice G.Dantec dans un échange que j'eus avec lui en 2010 sur Stalker!
Comme vous, je ne pourrai me rendre à Paris le 16 mais j'y serai de cœur.

Écrit par : Elisabeth | dimanche, 09 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

Merci Élisabeth, c'est corrigé. Une Simone n'est pas parvenue à faire oublier l'autre, et c'est tant mieux...

Écrit par : solko | dimanche, 09 octobre 2016

Trop facile. L'avortement est toujours un choix de désespoir, je rappelle que les religieuses voilées en Afrique ont avorté. Elles attendaient pourtant aussi des enfants de Dieu.

Écrit par : Julie | jeudi, 13 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

Alors quoi, vive la censure? Des sites interdits ? Il deviendrait illégal de conseiller à des jeunes femmes d'éviter ce passage traumatisant et même plus encore par la case avortement, sous prétexte de quoi ? Ce qui est en cause ce n'est pas l'avortement lui-même et vous le savez très bien, c'est sa légalisation.
600 avortements par jour, ce ne sont pas, et vous le savez très bien aussi, que des cas désespérés. Qui dit légalisation dit droit érigé en dogme, dit banalisation. Nous sommes tous nés d'une éjaculation et conçus dès la procréation. Il ne revient pas à la science de déterminer le commencement de la vie. Dans une société totalitaire, il n'est pas de pire crime que le crime fait dans l'ombre et passant inaperçu. Mère Térésa, très justement, a dit en recevant son Nobel que dans une société où une mère peut s'octroyer le droit de tuer son enfant dans son sein, n'importe qui peut s'octroyer le droit de tuer n'importe qui dans la rue. Et c'est exactement ce qui advient sous le règne de ces Kapos en jupons que sont Touraine et RossignoL. Voilà pourquoi' l'avortement ne peut qu'être réservé à des cas extrêmes comme les viols ou des cas sociaux vraiment désespérés, et qu'un état qui en fait un droit qu'il devient de surcroit illégal de critiquer est un état criminel et totalitaire, auquel un état nazi n'a rien à envier. 9 millions 'avortés depuis la loi Veil en France, il faut le rappeler

Écrit par : solko | jeudi, 13 octobre 2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.