Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 mai 2018

L'idole

« Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu'il veut.  Leurs idoles sont de l'argent et de l'or. Elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, Elles ont des yeux et ne voient point. Elles ont des oreilles et n'entendent point, Elles ont un nez et ne sentent point,  Elles ont des mains et ne touchent point, Des pieds et ne marchent point, Elles ne produisent aucun son dans leur gosier.  Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, Tous ceux qui se confient en elles » (psaume 115)

Beaucoup d’entre nous croient ne pas être idolâtres. Pourtant, nous le sommes, et bien plus que les adorateurs de Baal ou autre idole antique. Nos portables sont de métal. Ils sont de l’ouvrage de l’homme. Ils ont une bouche, et ne parlent pas. Ils ont des yeux, et ne voient pas. Ils ont des oreilles, et n’entendent pas. Ils ont des « mains » et ne touchent pas. Ils ne produisent aucun son dans leur gosier.

Rajoutez à cela, car le Mal va croissant sur Terre, ils ont une intelligence, et ne pensent pas.

Et alors, la phrase finale devient explicitement funèbre : Ils ressemblent à ceux qui les fabriquent.

71g0OhhHMML._SY355_.jpg

Oui nous sommes idolâtres. Copieusement idolâtres, non ? Et cette idole technologique, parmi d’autres, nous entraine en des régions bien plus dévastées que celle de la superstition : l’orgueil, l’extériorisation de soi-même dans l’image, le dépérissement des sens et de l’esprit, la seconde mort…

21:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.